Nos rosiers sont greffés sur ROSA CANINA INERMIS ou LAXA par des professionnels.

Ce sont les seuls porte-greffes adaptés aux climats les plus sévères et à tous les sols,

en particulier calcaires.

La greffe en écusson est une méthode de multiplication qui se pratique lorsque le porte-greffe est bien en sève afin que son écorce se décolle bien. Elle ne requiert qu’un seul « œil ».On réalise une incision dans le porte-greffe (rosier sauvage planté au mois de mars). D’un coup de spatule de l’écussonnoir, on décolle le greffon prélevé sur une branche de rosier en fleurs pour commencer à insérer l’écusson dans l’encoche. Une fois l’écusson enfoncé autant que possible, une partie va dépasser. On achève notre travail par un « pansement » pour assurer une bonne reprise.

 

Greffer un rosier consiste à greffer sur un plant porte-greffe un greffon provenant d'un autre rosier. Pour que le greffage soit possible, il faut donc une bonne affinité entre les deux sujets (on parle de greffon et de porte-greffe), pour assurer la compatibilité entre les 2. Les greffons se prélèvent sur le sujet dont on veut reproduire fidèlement toutes les caractéristiques.

La greffe est délicate à réussir, mais elle offre un avantage par rapport au bouturage car elle permet d'allier les caractéristiques du porte-greffe et celles du greffon. On obtient de cette façon un rosier plus vigoureux, résistant aux maladies ou au froid, adapté selon le porte greffe à des types précis de sol, etc.